Cette thématique se focalise sur deux axes de recherche : le perçage des multi-matériaux et l'influence des états de surface liés à l'usinage sur la tenue en service des composites.

La première activité se concentre sur les problématiques liées à l'assemblage des multi-matériaux (carbone/Titane/alu) pour le secteur aéronautique. Le développement d'une modélisation fine du procédé de perçage vibratoire a permis de mettre en évidence les avantages et limites du procédé sur le perçage des matériaux métalliques. Un dépôt de brevet international a été réalisé sur un dispositif innovant de perçage vibratoire modulable en amplitude en continue. Dans le cadre du projet FUI U2MI, des développements sur la modélisation du process de coupe dans le cadre des empilages multi-matériaux ont été accomplis. Ces travaux ont conduits à l'optimisation d'une géométrie d'outil coupant pour les problématiques de perçage composite/titane en lien avec les besoins du secteur aéronautique.

La deuxième activité de cette thématique se concentre sur l'influence des états de surface liés à l'usinage sur la tenue en service des composites. Ces défauts sont introduits à la surface des alésages qui recevront les éléments de fixation. La caractérisation des surfaces discrètes liées aux séquences d'empilement est difficilement réalisable avec les critères normalisés issus de la norme. Dans le cadre de travaux en collaboration avec C. Bois, I2M et Y. Landon, ICA Toulouse, des études ont été menés pour démontrer l'inadaptation des critères actuels proposés par la norme pour caractériser une qualité de surface dans les composites. D'autre part des travaux sur l'influence de ces défauts sur la tenue en service dans le cadre de sollicitations de fatigue matage ont été effectués. Une modélisation par éléments finis est actuellement en cours pour simuler les pertes de raideur associées à ces phénomènes.

 

Partenariats et soutiens : Région Aquitaine, Dépt. DUMAS, AIRBUS Industries, DASSAULT, MITIS, SOFIMAG, A2C, AST, ICA, Manuf'21