Les comprimés pharmaceutiques sont élaborés industriellement à partir de poudres à l’aide de presses à comprimer rotatives. La maitrise des tous les paramètres de compression est fondamentale pour permettre de caractériser les phénomènes ayant lieu pendant la compression et pouvoir les relier aux propriétés finales des comprimés.

Nous utilisons des simulateurs de presses rotatives qui vont nous permettre de recréer les conditions de compression des presses rotatives industrielles. Ces presses sont instrumentées, c’est-à-dire qu’au cours du cycle, il est possible de suivre le déplacement des poinçons ainsi que les efforts imposés sur les poinçons (efforts axiaux) et sur la matrice (effort radial). Ces différents paramètres permettent d’obtenir des informations sur les modes de déformations des poudres sous sollicitations. De plus, nous avons développé une méthodologie basée sur de la double compression qui permet la mesure, dans la matrice, du module d’Young et du coefficient de Poisson apparents des comprimés formés. Pour cela, le comprimé est formé au cours de la première compression et ses propriétés élastiques sont déterminées lors de la deuxième montée en pression. En faisant varier la première pression de compression, il est possible de caractériser les propriétés élastiques pour différents niveaux de porosité du comprimé.

Un accent particulier est aussi mis sur la caractérisation du signal radial. En effet, celui-ci est plus difficile à caractériser que l’effort axial, mais recèle des informations importantes. Il a ainsi était possible de montrer que son évolution au cours du cycle dépend de la forme du comprimé produit avec notamment des phénomènes étonnant lors de la production de comprimés biconvexes. Des développements sont en cours pour obtenir une mesure de ce signal à l’aide de capteurs piézo-électriques au lieu des jauges de déformation traditionnellement utilisées dans le domaine.

 

Partenariats et soutiens : Medelpharm, Elizabeth Europe, Sanofi