Thème 3 - Reconnaissance et évaluation des sites et des ouvrages

Les développements au sein de ce thème porteront à la fois sur les moyens (de reconnaissance, de mesures non destructives) et les méthodologies mises en oeuvre. Diagnostiquer l'état d'un ouvrage se heurte à de multiples difficultés : caractère imparfait des mesures, échantillonnage limité, nécessité de modèles interprétatifs a priori, couplage des effets de multiples facteurs, perturbations environnementales, méconnaissance de l'histoire... Il faut distinguer, ce qui relève des propriétés intrinsèques du système étudié de ce qui provient de l'influence de son environnement ou des incertitudes/erreurs de modèles. Il s'agit d'identifier et de quantifier le poids de chaque facteur de manière à : (a) définir une stratégie optimale d'acquisition, (b) mettre en oeuvre les techniques les plus adaptées au problème traité (cf Thèmes 1 et 2) et (c) valoriser au mieux les informations recueillies (nature des techniques employées, disposition et précision des capteurs). Cette tâche doit s'appuyer sur la modélisation de la variabilité et des incertitudes aux différentes échelles et sur le recours â des méthodes variées d'analyse des données (analyse statistique, fusion de données, réseaux neuronaux ...). Enfin, la modélisation de la décision et de ses effets sur des systèmes complexes en contexte incertain doit intégrer pleinement le caractère multi-objectif.
Les projets de recherche du Thème 3 sont consacrés :

          - Aux outils et aux méthodologies d'évaluation non destructive

                    - Qualification des techniques géophysiques pour l'exploration de la subsurface des terrains et des constructions (bétons, bois, maçonnerie, ouvrages du patrimoine) : techniques électriques et électromagnétiques, thermographie infrarouge, analyse vibratoire ...

                    - Optimisation des stratégies de reconnaissance et d'évaluation : combinaison et complémentarité d'informations issues de sources variées, méthodologie de calibration sur ouvrages réels [Projet C2D2-ACDC], application à l'optimisation de la gestion des patrimoines (réseaux, parcs d'ouvrages) [Projet DURATI].
Certains de ces projets seront conduits au sein de l'Axe Transversal «Evaluation et contrôle non destructif».
          - Au diagnostic, à la requalification et à la gestion des ouvrages

                    - Diagnostic : optimisation de l'acquisition [1 thèse en cours], procédures d'identification en contexte incertain et assemblage de connaissances (fusion de données, bayesian updating, essaim particulaire ...), critères de diagnosticabilité des systèmes complexes [ANR INCALIN, 1 thèse en démarrage], fiabilité des ouvrages et de l'évaluation ;

                    - Aide à la décision et requalification, prise en compte de la complexité (multiéchelle, multiobjectif, incertitudes) : application aux ouvrages, aux sites [ANR-D2SOU] et aux projets de construction [ANR-GERMA, 1 thèse en démarrage].