Dynamique, Impact, Rupture

Responsable : Opens window for sending emailFrédéric Dau

Les études menées au sein du groupe de travail DIR (Dynamique, Impact Rupture) portent sur les matériaux et structures hétérogènes. Elles ont pour but l’analyse des phénomènes physiques mis en jeu aux différentes échelles (microscopique, mésoscopique et macroscopique), lors de sollicitations dynamiques complexes (en particulier de type impact) et leurs modélisations. La tenue résiduelle post-impact et les chargements consécutifs impact-fatigue ou fatigue-impact sont également des problématiques abordées.  Les enjeux sont multiples. D'un point de vue expérimental, il s'agit d'une part de mettre au point des essais adaptés pour élaborer et identifier des modèles de comportement et suivre les cinétiques d’endommagement pendant la phase d’impact puis celle post-impact pour estimer la tenue résiduelle, et d'autre part de mettre au point des essais sur éprouvettes, capables de rendre compte d’un comportement de structure réelle. D'un point de vue numérique, il s'agit de proposer des modélisations multi-échelles capables de rendre compte à la fois d’effets locaux (matériau) et d’effets globaux (structure), en prenant en compte la variabilité de propriétés géométriques et matérielles inhérente aux matériaux et structures hétérogènes. Ces travaux s'appuient sur les moyens expérimentaux d'une plateforme d'essais de 300 m² qui offrent la possibilité de solliciter matériaux et structures sur de larges gammes de vitesses de déformation (du quasi-statique à 5000 s-1), d'énergies (de quelques joules à plusieurs kJ) et de températures (de -50 °C à 1300 °C).

Télécharger la fiche du GT DIR